M.A. Wohl

Writer on a Quest

Il était une fois un garçon, un troll et une princesse

7 avril 2016


Enfant, j’allais à la bibliothèque à chaque semaine, un soir après l’école. La fête !

Ironie du sort, je me faufilais à l’époque dans la section Adultes, à la recherche des romans fantasy ou d’aventures (c’est comme ça que j’ai découvert Les Trois Mousquetaires!). Longtemps après, on m’a jetté de drôles de regards quand je m’attardais avec mon célibataire-sans-enfant dans la section Jeunesse. Fi des regards d’incompréhension (dans les meilleurs cas), car c’est ainsi que j’ai découvert la version française de Once upon a marigold de Jean Ferris, publié chez Bayard Jeunesse en 2005.

Ce serait un conte plutôt classique si ce n’était de l’humour et des constantes allusions à notre modernité que l’auteur insuffle au texte. Christian et Marguerite échangent des  »p-mails », le végétarisme est tendance et la magie, l’aventure et le suspens sont à l’honneur.

L’auteure maitrise parfaitement toutes les règles du conte classique et prend un malin plaisir à les mettre à sa plume!

Un troll des forêts recueille un petit humain qui s’est enfui de chez lui. Le temps passe et Christian surveille à la longue-vue le château du roi et une de ses filles, avec qui il entame une correspondance par pigeons voyageurs. Une amitié naît. La princesse Marguerite est malheureuse : tout le monde l’évite car elle a le don de deviner les pensées intimes de ceux qu’elle touche et son horrible mère veut la forcer à se marier…

Il était une fois un garçon, un troll et une princesse

Quelle trouvaille adorable que ce titre, qui rend bien hommage au titre originale.

Pour mettre la main sur ce roman en français, rendez-vous à la bibliothèque ou dans les librairies de livres usagées, car il n’est malheureusement plus disponible pour la commande. Par contre, la version anglaise est toujours disponible, de même que Twice upon a marigold et Thrice upon a marigold.

Voilà une autre bonne raison d’acheter les livres que l’on aime : ils risquent la disparition sans préavis.

Bonne lecture !

Unique

24 mars 2016


Le droit d’être soi-même.

Le roman Unique se situe dans une réalité qui précède la nôtre, de quelques années à peine, explore ce droit fondamental.

Dominic, 15 ans, se sent vraiment bien seulement chez son grand-père, qui devient lentement maboul. Un jour, il découvre dans le grenier de la maison du vieil homme un album photos. L’album contient des photos de ce qui ne peut être que son frère, son sosie, son parfait sosie. Pourquoi personne ne lui a jamais parlé de son propre frère qui lui ressemble tant?

La recherche de la vérité va bouleverser son univers.

Roman Unique !

La force de ce roman, c’est la facilité avec laquelle l’auteure nous plonge dans l’action. On sympathise aussitôt avec le personnage principal et à sa quête identitaire. Après tout, nous nous sommes tous posés cette question universelle, à un moment ou à un autre.

Grâce à une écriture simple, fluide, qui nous entraine de surprises en découvertes sans qu’on le remarque, ou presque, le roman de Alison Allen-Gray se dévore d’un trait. Les amateurs d’action aimeront ce plongeon directe dans l’action.

Dominic a un objectif, un seul, et on le suit pas à pas dans sa recherche de la vérité. À certains moments, j’ai eu envie de lui crier de continuer, de ne pas écouter tel ou tel personnage et j’en ai même voulu à l’auteure d’être aussi intransigeante avec son personnage!

Mais elle parvient à le faire grandir, et on ouvre les yeux avec lui sur une réalité que l’on avait jamais envisagé auparavant.

Unique roman !

Ce thriller habilement ficelé se lit rapidement et devrait plaire aux lecteurs de 10 ans à 110 ans.

J’ai adoré ce roman qui fait réfléchir. L’histoire ne nous abandonne après la très bonne accroche, comme certains films ou romans d’action, et remplit ses promesses.

Publié chez Bayard jeunesse, dans la collection Millézime, et recommandé par d’autres libraires du Québec ! J’espère que vous trouverez ce roman à la bibliothèque ou à votre librairie indépendante préférée.

%d blogueurs aiment ce contenu :